Mood

La vie est simple ?

Est-ce vraiment si simple ?

Loin de débattre sur le sujet il est toujours bon de se poser, de se remettre en question, de s’extraire de sa routine afin d’analyser si le cap est bon si la voie est juste, de faire le point avec soi-même, de faire le trie entre les influences négatives et positives qui nous permettent d’avancer dans un sens ou dans un autre:

L’essentiel étant de capter l’énergie positive et de vivre pleinement ce qui nous fait envie, ce qui nous fait vibrer.

Capter l’énergie positive, est ce vraiment si simple ?

Simple OUI mais c’est un travail au quotidien, un travail de chaque instant pour les personnes qui comme moi ont toujours été menées et brassées par la Pression -comprendre management négatif pour la partie professionnelle- ou freinée par son exigence et ses peurs.

Developper votre optimisme pour créer ou saisir les opportunités, tout est dans l’état d’esprit et, bonne nouvelle, ça se travaille ! Oui oui, le cerveau s’adapte et traite les informations qu’on veut bien lui donner en clair, en « version simplifiée »: Plus on a un état d’esprit négatif, plus on se focalise sur les problèmes (sans les solutions, essentiellement le fait que CELA est un problème) et inversement. Le cerveau s’habitue alors et perd la capacité à voir les choses autrement, ce qui nous freine voire nous affaiblit et nous empêche de profiter du moment présent de peur de …, ou encore nous fait passer à côté d’opportunités.

Voilà ce qu’on peut comprendre dans le livre « Choisir l’optimisme » de Shawn Achor, chercheur et auteur de différents ouvrages sur la psychologie positive.

Il faut donc croire en sa capacité à trouver la solution: L’optimiste n’est ni naïf, ni fleur-bleue, il voit la réalité autrement, il préfèrera se pencher sur les solutions et choisir la meilleure opportunité.

Vivre pleinement le moment, est ce vraiment si simple ?

Le moment présent est presque toujours associé à la sphère spirituelle,  Matt Killingsworth a créé une application www.trackyourhappiness.org, pour étudier le sujet plus en détails; il s’intéresse de près à la relation entre « vivre pleinement le moment présent » et les causes du bonheur. Il nous expose une partie de son travail au cours de son surprenant Talk Ted ‘Voulez vous être heureux ?’.

Le fait est qu’il y a une relation directe entre le bonheur et l’évasion mentale: Plus on s’évade moins on est heureux – paradoxe ?- Je suis assez convaincue, cela semble même logique: Si l’on est investi, absorbé, intéressé par ce que l’on est en train de  faire, pourquoi voudrait on penser à autre chose et ne pas être dans l’instant ?

Trouver sa voie, tenir le cap (ou changer de cap pour changer de voie), positiver, vivre chaque instant pleinement: Ces 4 points ne forment-ils pas un ensemble qui rappelés régulièrement deviennent une forme de liberté et de force pour avancer et se créer une vie meilleure, quelle qu’elle soit ?

Pour vous alors, c’est plutôt VERT ou plutôt ROUGE ? 🙂

 


 

Une parodie drôle et juste sur « la peur  » 🙂

 

A lire…

  • Shawn Achor, « Choisir l’optimisme »
  • Laurent Gounelle, « Le jour où j’ai appris à vivre »
  • Jacques Attali, « Devenir soi »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *